Magellan

En 2020, nous n’avons pas pu nous rencontrer comme prévu dans notre calendrier Magellan. Cependant, quel chemin parcouru ! Aujourd’hui, nous faisons vivre une culture d’entreprise basée sur le soutien à l’empowerment et l’autodétermination des personnes accueillies.

A travers un travail sur les salaires et la motivation dans les ateliers, nous avons réalisé que le soutien à la parole des personnes accueillies est à présent un processus intégré. Les travailleurs ont mis en évidence leurs besoins, leurs choix, qui ont ensuite pu être relayés jusqu’à la Direction et des améliorations concrètes sur ce thème ont pu être apportées.

Un deuxième travail d’envergure, la révision du règlement du Home, est en passe d’aboutir. Cette réflexion est menée, depuis plusieurs années déjà, sur la thématique suivante : « Est-ce que, lorsqu’on habite dans une institution, on est chez soi ? Comment concilier la liberté personnelle, la protection des voisins, l’équilibre de la communauté et l’interaction avec des gens qui viennent travailler dans un lieu de vie ? » Un gros travail d’échanges sur les thèmes de la fumée en chambre, l’alcool au Centre-Espoir, les visites en chambre et les animaux de compagnie, a permis de transmettre une proposition de modification de règlement à la Direction.

Et nous poursuivrons en 2021, pour réfléchir et agir sur le soutien à la citoyenneté.

Sarah Bellasi
Cheffe de projet Magellan