Allgemein

Sarah Bellasi-Quadri
Cheffe de projet Magellan

La culture d’entreprise soutient une co-construction des savoirs, permettant que les différentes expertises académiques, professionnelles et du vécu se croisent.

Nous travaillons avec le principe de la recherche-action. Il s’agit d’être au plus proche des réalités vécues, pour en tirer des enseignements, des voies de réflexion et ensuite des modes d’action.

Nous cherchons à nous adapter au mieux aux modes de participations des personnes accueillies, afin qu’elles puissent participer à leur manière et avec leurs ressources à la vie de l’institution selon différents modes de récoltes. Nous offrons pour cela des espaces de partage :

Commissions
Elles se déroulent entre les pensionnaires et la direction pour certaines d’entre elles, pour d’autres entre les travailleurs et la direction, afin d’aborder les questions préoccupantes du quotidien dans l’hébergement ou dans le travail. D’autres encore ont lieu entre les clients et le responsable du restaurant pour élaborer les menus du mois à venir.

Forums
Ce sont des structures que nous sollicitons pour récolter sur le vif les avis des personnes, autour de thématiques définies et importantes pour le vécu des personnes et la vie de l’institution.

Journées Magellan
Chaque année nous organisons des journées institutionnelles qui permettent à un grand nombre de personnes (professionnels, bénéficiaires de prestation et autres) de se côtoyer et d’échanger plus profondément sur des sujets élaborés lors de forums.

Réunions et groupes de travail
Nous offrons aussi la possibilité de participer à des comités de pilotage et des groupes de travail qui gouvernent le projet d’autodétermination et d’insertion que nous appelons “Magellan”, pour implémenter de nouvelles pratiques ou organisations dans un lieu de vie.

Pause en commun
Il y a également la volonté que l’ensemble des personnes accueillies ou qui travaillent puissent avoir un niveau d’information similaire. En ce sens, les pauses communes mensuelles découlent de ce principe participatif et permettent une équité informative.

Les moyens privilégiés pour récolter et transmettre les informations sont les PV, les rapports des groupes de travail et d’analyse.