Un soutien audacieux et inconditionnel

Thierry Apothéloz
Conseiller d’État chargé du département
de la cohésion sociale (DCS)

Prendre le risque de vivre. C’est avec cette affirmation quelque peu provocatrice que je veux entamer ces quelques lignes que le Centre-Espoir me donne une nouvelle fois l’occasion de rédiger. En tant qu’êtres vivants, il nous faut puiser dans notre courage afin de faire fi des menaces qui planent sur toute vie humaine. Le réel, c’est ce contre quoi l’on se cogne, disait Lacan. Ces menaces, diverses et plus ou moins profondes, constituent la part sombre de l’existence. Mais le réel se charge aussi de nous instruire, et le courage, la solidarité, l’envie, le soutien représentent ce qui célèbre la vie qui nous est donnée. Ces mots représentent aussi ce qui caractérise l’activité du Centre-Espoir, depuis 30 ans.

En 2019, après une année jubilaire marquée par une magnifique célébration, des projets de fond, tels que la révision du règlement du «home» avec les résidents ou la constitution d’un groupe de réflexion sur les salaires et la motivation au travail, ont accompagné la vie en foyer et dans les ateliers. Avec le courage d’interroger les pratiques, et l’envie d’améliorer le cadre de vie et celui professionnel.

L’Espoir donné par l’Armée du Salut demeure toujours autant vivace car il s’illustre par l’accompagnement généreux qui est offert jour après jour aux travailleurs et travailleuses et aux résident.e.s. Cette espérance n’est jamais une fin en soi, mais l’étendard d’une insertion durable. L’espoir, c’est ce fidèle compagnon du courage, de la solidarité et du soutien. Mes remerciements, sincères et reconnaissants, s’adressent à l’ensemble du personnel, qui est source d’espoir pour tant de personnes. Ils vont aussi à la direction du Centre, laquelle a conduit en 2019 un travail important sur la culture d’entreprise pour adapter la prise en charge aux situations plus complexes de troubles associés et pour renforcer les partenariats dans les projets.

Je souhaite aussi mettre en avant les travailleuses et travailleurs et les résident.e.s ainsi que leurs proches, qui donnent ses plus belles lettres de noblesse à l’Espoir. Ils se sont par exemple impliqués dans l’organisation de la fête des 20 ans de l’association l’Expérience avec le plus grand mérite.

Grâce au nouvel espace restaurant, qui sera inauguré au terme de travaux ayant engendré beaucoup de nuisances, toutes les personnes qui font vivre les lieux ou qui s’y rendent disposent d’un lieu d’échange et de détente, offrant au passage plus de confort.

Fidèle à la tradition humaniste de l’Armée du Salut, l’année écoulée au Centre-Espoir a donné à chacun.e le plaisir de vivre.

 

Fête du Centre-Espoir au parc Chuit, le 13 juin 2019